1 enfant battu à mort par l’amante lesbienne de sa mère, car il refusait de l’appeler papa


Actualités Enfants et Justice

Un enfant de 4 ans, battu à mort par l’amante lesbienne de sa mère « parce qu’il refuse de l’appeller Papa »

 JOHANNESBURG, « Le journal sud-africain, « The Star » rapporte un procès concernant la mort d’un enfant de quatre ans, Botha Jandre qui, selon les preuves données au tribunal a été battu  à mort pour avoir refusé d’appeler l’amante lesbienne de sa mère «Papa» (!).

Mercredi, le tribunal régional de Vereeniging  a statué qu’Engeline de Nysschen (33 ans ), et la mère de l’enfant Hanelie Botha (31 ans ) sont coupables d’avoir assassiner l’enfant. Â Bien que Nysschen a été reconnue coupable d’avoir infligé des violences, la juge Rita Willemse s’est prononcée contre la mére Botha pour ne pas avoir réagi face à la violence physique répétée de son enfant par Nysschen ainsi que pour avoir menti afin de la protéger.

nysschen bothaLes Témoignages devant le tribunal des employés du couple de lesbiennes a…

View original post 746 mots de plus

Advertisements
Publié le mai 24, 2013. Bookmarquez ce permalien.