Témoignage d’un CRS a vu passer des ordres "fous furieux" pour tabasser des manifestants pacifiques !


Enfants raflés, vieillards gazés…
Attention : la patience des français est limitée !


Des rafles et gazages sont-ils organisés en France, en 2013 ?

gazage d'enfant par ordre d un ministre attache eternellement a israel

Enfant gazé sur les champs Elysées à Paris, le 24 mars 2013

Des policiers en civil, hors la loi, recevraient directement des ordres pour créer le chaos dans les manifestations pacifiques des familles de France parmi lesquelles on dénombre des femmes, enfants et vieillards.

De nombreux témoins ont assisté à des rafles organisées par cette minorité de collabos(*) violant l’art CP432.4, cette fois en uniforme (salissant l’Honneur de la gendarmerie et de la police nationale)

.

rafle_paris_2013_vieillard

.

Témoignage d’un CRS écoeuré par ces ordres qui salissent l’Honneur

crs---police-nationale---gendarmerie-nationale---compagnie-républicaine-de-sécurité« Je me permets de vous contacter suite aux différents sujets abordés sur vos blogs. Faisant partie des forces de l’ordre, je ne peux malheureusement pas trop m’épancher publiquement sur vos sites. Chez nous il y a régulièrement des chasses aux sorcières, notamment en ce moment avec le mouvement du Printemps Français, auquel de nombreux collègues adhèrent, ou du moins partagent l’essentiel des idées.
Je vous confirme la plupart des témoignages qui sont mis en exergue sur vos blogs concernant la répression des manifestants, ou simple sympathisants. Avec mon unité nous avons régulièrement participé aux services d’ordre mis en place sur Paris pour les manifestations.
Outre la minimisation systématique du nombre de participants, j’ai assisté à de nombreuses aberrations, la liste serait trop longue à écrire. Mais lors de la semaine précédent la manif du 26 mai, plusieurs fois ils nous a été demandé de "provoquer" les manifestants afin de procéder à leurs interpellations... Première fois en quelques années de CRS que j’entends un tel ordre, inique, sur nos fréquences radio.
Mais le plus inquiétant est la panique totale qui touche nos "chefs", commissaires et autres directeurs, qui sont dépassés et débordés par un mouvement d’une telle ampleur. Les unités spécialisées dans le maintien de l’ordre sont tenues à l’écart des situations chaudes, les unités locales (jeunes et inexpérimentées) sont quant à elles systématiquement utilisées pour "casser" du manifestant.
Une anecdote particulièrement parlante : un soir de semaine [il y a peu], nous avions reçu l’ordre en fin de soirée, d’évacuer des membres du Printemps Français qui manifestaient devant l’Assemblée Nationale. Alors que nous procédions à la dite évacuation de façon calme et pacifique, un très haut gradé fou furieux nous a tancés, estimant que nous étions trop mous, et conciliants avec les "fauteurs de troubles", finalement nous avons été relevés sur la mission par une compagnie d’intervention parisienne qui n’a pas hésité à gazer et tabasser les manifestants dans le métro… pendant que nous étions cantonnés (punis) à garder une rue perpendiculaire à l’assemblée en pleine nuit…
Partager ce témoignage sur twitterNous nous posons de nombreuses questions entre nous, la plupart de mes collègues (ce qui m’a d’ailleurs fortement étonné je vous l’accorde) sont conscients que cela ne pourra pas durer bien longtemps, nous serons amenés à faire des choix dans les années, voir les mois à venir. J’ose espérer que nous ferons les bons, j’en suis de plus en plus persuadé. "
(source : VLR Hautefort)

[image]

azim_mariage_pour_tousse_valls-f9514
.

Témoignage d’un avocat


.


Heureusement, les citoyens veillent et réagissent

haut-femme - manifpourtousUn groupe d’avocats libère des jeunes de la manif pour tous ayant fait l’objet d’une arrestation arbitraire pour port du tee-shirt de la manif pour tous (!)

.

(*) La France est un état de droit. Il faut cesser de collaborer avec des ordres donnés par une quelconque autorité à partir du moment où ils sont manifestement illégaux

Il est rappelé l’obligation (par la loi CP 112-4) pour les fonctionnaires, de désobéir à un ordre illégal ! Quand bien même il émanerait directement du ministre Valls ou d’un autre…

Il faut rappeler, notamment à cette minorité parmi les fonctionnaires qui prennent leurs ordres directement dans des loges, que "rafler" n’est pas un "travail" : c’est un délit ! (En attendant que le droit soit rétabli dans ce pays, il est important à chacun de noter qui respecte la loi et qui la viole…)

La France est-elle devenue une dictature avec une police politique ? 

.

Des atteintes à la liberté individuelle.

.

Article 432-4

.

Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100000 euros d’amende.

Lorsque l’acte attentatoire consiste en une détention ou une rétention d’une durée de plus de sept jours, la peine est portée à trente ans de réclusion criminelle et à 450000 euros d’amende.

Article 432-5

.

Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public ayant eu connaissance, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’une privation de liberté illégale, de s’abstenir volontairement soit d’y mettre fin si elle en a le pouvoir, soit, dans le cas contraire, de provoquer l’intervention d’une autorité compétente, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende.

Le fait, par une personne visée à l’alinéa précédent ayant eu connaissance, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’une privation de liberté dont l’illégalité est alléguée, de s’abstenir volontairement soit de procéder aux vérifications nécessaires si elle en a le pouvoir, soit, dans le cas contraire, de transmettre la réclamation à une autorité compétente, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende lorsque la privation de liberté, reconnue illégale, s’est poursuivie.

.

Sur la responsabilité pénale des agents qui exécutent des ordres manifestement illégaux

.

Article 122-4

.

N’est pas pénalement responsable la personne qui accomplit un acte commandé par l’autorité légitime, sauf si cet acte est manifestement illégal.

.

En clair : ne passeront pas les mailles, les collabos zélés de rafles et autres manquements au devoir de l’uniforme et au respect de la loi.

.

Krampon_manifs_mariage_pour_tous_psg_casseurs_crs_police-9b005 .


Des excactions relevées depuis mars 2013 déjà

la_methode_valls_manif_pour_tous_boutin_vieux_gaz manif_pour_tous_enfants_gazc3a9s1

Les avocats présents dans le cortège témoignent sur la responsabilité de l’Etat et les ordres de gazage y compris des femmes et enfants présents pendant la manifestation du 24 mars 2013 : "Des ordres pour provoquer les manifestations et permettre une riposte… "J’ai vu un policier gazer  un bébé dans son landau qui s’est vu récolté un poing du père qui lui a cassé le nez.  A la comparution immédiate, l’agent en question à été suspendu" (…) "J’ai vu une femme d’à peu près 75 ans en pleure… son mari était assis sur un banc, les yeux tuméfiés par le gaz"


QUIZZ sur la loi française

Le trafic d’influence est-il permis dans un état de droit, comme la France ?

.

Réponse (cliquez sur l’image) :

y a-t-il un mariagegate derrière le mariage gay